Baromètre de l'immobilier en 2018

En 2018, le prix moyen d'une maison en Belgique a augmenté de + 4,7%, pour atteindre un montant de 251.584 euros. Compte tenu de l’inflation, Il s’agit de la première réelle augmentation des prix en cinq ans. Le marché immobilier reste toujours principalement porté par les jeunes. Ces éléments ressortent clairement du baromètre des notaires 2018.

Prix moyen d'une maison
En 2018, le Belge a dépensé 251.584 euros pour une maison. Cela représente une augmentation de + 4,7% par rapport à 2017. En tenant compte de l'inflation (+ 2,2% en 2018), l’augmentation s’élève à + 2,5%. "Il s'agit de la première croissance significative en cinq ans", déclare le notaire Renaud Gregoire, porte-parole de Notaire.be.
En Région de Bruxelles-Capitale, l’augmentation constatée est d'un peu plus de + 5% et le prix moyen dépasse pour la première fois 450.000 euros.
En Flandre, le prix moyen est de 277.304 euros (+ 3,8% par rapport à 2017). En Wallonie, le prix moyen s’élève à 189.257 euros, soit presque 90.000 euros de moins qu’en Flandre. On note également une hausse de + 3,7% par rapport à 2017.
«La demande reste élevée dans toutes les régions. Essentiellement les jeunes de moins de 35 ans, saisissent l'occasion d'acheter une maison et de contracter un prêt immobilier avec un taux d’intérêt attractif», déclare le notaire.
Le prix varie considérablement d'une province à l'autre. Le prix le plus bas soit 153 890 € concerne le Hainaut, et le prix le plus élevé est de 452.721 € dans la région de Bruxelles-Capitale.
En Wallonie, l’augmentation des prix a été constatée dans toutes les provinces à l’exception de la province du Luxembourg (inchangé).